CadeauNoelRefuge

Un souvenir d’enfance, in Un cadeau de Noël pour le refuge, volume Sven de Rennes, 2014

Illustration de couverture de Sven de Rennes

18 auteurs écrivent sur la double thématique « Noël et Homosexualité » pour soutenir le Refuge. Cette association recueille, soutient et forme les jeunes homosexuels en rupture familiale. Site : le-refuge.org

Un cadeau de Noël de H. V. Gavriel, Flocons de fer de Christophe Gallo, Le Cadeau de Noël de Jimmy Sabater, Mathilde et Zoé, la paille de la crèche de Laura Syrenka, Un Souvenir d’enfance de ChocolatCannelle, Un dîner tant attendu de Enora GabriHel, Douce nuit de Jean-Yves Alt, Le plus long réveillon de Ludovic Zadania, Le garçon et les allumettes de Pédro Torres, Un week-end sur deux de Magena Suret, Un cadeau pour Paul de Nasser Saadi, Nathan & Alan – Un sacré père Noël ! de V.D PRIN, La marque rose de Sébastien Monod, Noël au Balcon de Vincent Koch, Danse avec les Stars de Yvan Dorster, Petite bêtise, grammes résiduels et six pieds dans un lit de Valéry K. Baran, Dix ans et quelques mots après… de Gilles-Milo-Vacéri, Le tipi-refuge de Lanto Onirina

format papier : 12€

Dans la librairie Des mots à la bouche

eBook : 9,90€

ACHETER-amazon

EXTRAIT

Noël 1996

Le soir tombait. Les réverbères éclairaient faiblement l’asphalte. L’automne s’était durablement installé, avec son crachin et son ciel gris. Je descendis du bus et j’attendis la correspondance.
J’étais employée comme secrétaire dans un cabinet d’avocat depuis trois semaines. Je tapais sous dictée, classais des dossiers, adressais des courriers. Le travail était répétitif. Je ne comptais pas y faire carrière : c’était un job alimentaire, en attendant de trouver mieux… Je n’étais, de toute manière, engagée qu’en CDD et rien ne me garantissait la reconduction de ce contrat. J’aurais aimé obtenir un emploi dans une galerie d’art. C’était ça, mon but…
Les dossiers traités par le cabinet d’avocats étaient démoralisants. Divorces, successions difficiles, gardes partagées d’enfants… Ces situations vécues par d’autres, sur papier, me renvoyaient à ma propre enfance.
Quinze minutes de trajet environ, et je serais enfin chez moi. Je poussai un soupir quand je vis le bus arriver. Il me tardait de m’installer sur le sofa avec une bonne tasse de thé. Le bus redémarra avant que je ne fusse assise. Le chauffeur devait être pressé de regagner son foyer, lui aussi… Je titubai et me retins heureusement à une barre. Mon regard, un instant, se porta à l’extérieur. C’est là que je les vis. Deux bouches unies, deux hommes qui s’embrassaient dans un baiser d’amants, qui s’étreignaient avec force et passion.

Ce fut un déclic. Je revis en flash une veillée de Noël. J’avais six ans. Il était tard, les adultes avaient terminé leur dîner et j’aurais dû sagement dormir pour laisser le père Noël faire son travail – ou plutôt son émissaire, car je ne croyais plus qu’à demi au pouvoir du bonhomme barbu.

AVIS

Sur le blog Les romances de Nikita : « Un Souvenir d’enfance de ChocolatCannelle: Très courte mais agréable, dommage qu’il n’y ait pas de happy End. » Chronique à lire ICI.